Spiruline, un atout pour l’organisme ?

0
400
cuillère en bois de spiruline

De nos jours, l’alimentation est un sujet très controversé. Là où certains cherchent à trouver une alimentation classique issue d’agricultures biologiques, d’autres souhaitent atteindre une alimentation optimisée au gramme près. En France, la consommation de spiruline ne cesse d’augmenter depuis les années 90.

Origine de la spiruline

La spiruline, de son nom latin « Arthrospira platensis » est une algue bleue verte apparue il y a 3 milliards d’années. Cette algue est en réalité une cyanobactérie, c’est-à-dire une bactérie photosynthétique qui utilise l’énergie solaire pour synthétiser ses molécules organiques. La spiruline était premièrement utilisée comme aliment par les Aztèques ou encore les Kamen du Tchad. Cependant, on la retrouve plus communément sous la forme de compléments alimentaires.

La spiruline fait partie des 36 cyanobactéries comestibles sur plus de 2000 espèces. La moitié de la production mondiale est réalisée en chine. Les États-Unis, l’Afrique ainsi que la France se partagent l’autre moitié. Créée en 2009, la Fédération des Spiruliniers de France regroupe plus de 150 producteurs de spirulines. Cette fédération protège les consommateurs en garantissant un respect de l’environnement. Des cultures sans OGM ni pesticides, des ventes directes ou en circuit court. Habituellement cultivé dans les pays du sud cette algue se développe dans une eau pouvant aller de 30 °C à 40 °C.

 

Composition

La spiruline est un complément alimentaire certifié naturel. Il n’a pas besoin d’être cuit ou traité et garde donc la plupart de ses valeurs nutritives.

  • Constituée à 60 % de protéines (2 fois plus que le soja et 3 fois plus que la viande ou le poisson).
  • Elle contient également de nombreuses vitamines A, E, B1, B2, B3, B6, mais est aussi très riche en β carotène (provitamine A).
  • Possède une grande beaucoup de Chlorophylle servant à purifier et protéger l’organisme.
  • Elle est aussi constituée de minéraux et d’oligo-éléments. À titre indicatif, dix grammes de spiruline suffisent quasiment (80 %) à remplir l’apport journalier en Fer d’un être humain.
  • Riche en acides gras essentiels (oméga 6, acide gamma linolénique).

 

Lutter contre la malnutrition

Le principal avantage de la spiruline est nutritionnel. Il joue un rôle important dans le combat contre la malnutrition dans le monde. Il faut savoir qu’en 2018, l’ONU a indiqué que plus de 800 millions de personnes souffraient de malnutrition dans le monde soit environ 10 % de la population mondiale. Parmi eux 150 millions d’enfants montrant des retards de croissance. La Fondation Antenna  qui intervient dans les pays en développement afin de lutter contre la malnutrition a depuis 2009 déployé le Programme Spiruline qui consiste à implanter des cultures locales ainsi que des centres de nutrition. Ils agissent pour le moment en Afrique (Burkina Faso, Mali, Niger, Togo, République Centrafrique), en Asie du Sud-est (Laos et Cambodge) en Inde et à Madagascar. La fondation installe des cultures et accompagne les locaux jusqu’à l’autonomie financière et technique. Ce procédé permet d’assurer la longévité des cultures et ainsi créer des ventes locales en interne sans avoir à importer depuis l’étranger. Il faut savoir qu’il suffit d’un mètre carré de récolte de spiruline pour traiter 20 enfants victimes de malnutrition. (Basé sur un traitement de 6 à 8 semaines avec deux grammes de spiruline par jours).

Recherches

mises à part nutritionnelles, les bienfaits sont assez incertains. Voici quand même les résultats de quelques recherches cliniques :

  • La Rhinite allergique : Elle joue un rôle préventif en diminuant la sensibilité aux allergènes et curatifs en arrêtant la sécrétion d’histamine. Une étude réalisée sur 129 personnes a démontré qu’une cure de spiruline était bien plus efficace qu’un placebo.
  • Le Diabète : D’après certains essais sur des patients atteints d’un diabète de type 2, une cure de spiruline réduirait le niveau de glycémie et la lipidémie.
  • La stimulation du système immunitaire : Plusieurs essais cliniques ont démontré que la spiruline affectée positivement les défenses immunitaires en améliorant par exemple la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine.
  • Les maladies neurodégénératives : La phycocyanine est un pigment composant la spiruline pouvant permettre de ralentir la progression des maladies comme Alzheimer ou Parkinson en s’opposant aux effets des espèces réactives de l’oxygène (ROS) en les bloquant. Ces maladies sont en partie dues à l’accumulation de ces derniers dans les régions cérébrales du cervelet et de l’hippocampe. La phycocyanine permet de maintenir l’activité des enzymes antioxydantes en charge de réguler le taux de ROS dans certaines zones du cerveau.

Distribution

Que ce soit en comprimés, en poudre ou en produits dérivés, on peut désormais trouver de la spiruline de partout, attention toute fois à l’origine de cette dernière afin qu’elle soit la plus efficace et la plus saine possible.

Depuis quelques années, le commerce autour de la phytothérapie s’est démocratisé de façon exponentielle attirant indirectement des vendeurs peu scrupuleux quant à l’origine de leurs produits. En cherchant sur internet, on se rend compte que de nombreux sites proposent de la spiruline, et ce à tous les prix. La spiruline n’échappe pas au leader mondial Amazon, on y retrouvera des centaines de produits plus ou moins douteux. En règle générale les produits à bas prix sont à déconseiller, cela est d’autant plus important lorsqu’il s’agit de complément alimentaire impactant notre santé. À l’inverse un prix élevé ne voudra pas forcément dire que le produit est de qualité, car dans le domaine de la santé, certains vendeurs savent qu’ils peuvent augmenter les prix, car les gens sont plus souvent sujets à mettre le prix pensant obtenir un produit de qualité. Les sites de vente de vente de produit de nutrition sportive sont présents sur ce marché, renforçant ainsi l’aspect « healthy » de la spiruline. Évitez d’en acheter dans les grandes surfaces qu’elles soient physique ou digitale. Vous retrouverez une liste de producteurs proche de chez vous sur le site de la Fédération des Spiruliniers de France afin d’obtenir de la spiruline bio.

 

Précautions

Dans un environnement de culture ou l’eau est polluée, les algues ont tendance à accumuler des métaux lourds comme le plomb ou l’arsenic qui sont toxiques et donc dangereux pour la santé. Heureusement, la culture de la spiruline est très régulièrement contrôlée. Malgré tout, il y a quelques précautions à prendre avant de consommer de la spiruline. Si les doses de départ sont très élevées, il y a des risques d’apparition d’effets indésirables comme des maux de tête ou des troubles intestinaux.

 

Conclusion

La spiruline peut être utilisée comme complément alimentaire naturel à condition d’avoir vérifié l’origine avant de s’en procurer. Ce n’est pas à mettre au-dessus des fruits et légumes, mais a cependant d’excellents apports nutritionnels. C’est donc un aliment précieux pour la santé, que ce soit contre la malnutrition ou la malbouffe. Attention toutefois à la provenance de la spiruline

 

Sources

  • http://www.spiruliniersdefrance.fr/
  • https://www.antenna.ch/fr/
  • https://www.antenna.ch/fr/activites/nutrition/programme-spiruline/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici