Peut-on arrêter de fumer avec l’hypnose?

0
344
cigarette coupé en deux

L’hypnose est une médecine douce qui aide à moduler ou modifier certains comportements addictifs comme celui de fumer. En effet, le tabagisme est une addiction dont il est parfois difficile de se passer avec le temps et dont l’arrêt demande de nombreux essais. Une seule cigarette par jour ou grand consommateur de tabac, l’hypnose peut aider un fumeur à diminuer voire arrêter sa dépendance à la nicotine.

 

Le tabagisme

Le tabagisme représente le fait de fumer des cigarettes, qui présentent dans leurs composants de la nicotine. Cette dernière est un alcaloïde issu de la plante du tabac qui est récolté puis séché. Son effet de dépendance se trouve principalement dans la fumée inhalée lorsqu’une personne fume une cigarette, et rend l’arrêt de la cigarette très difficile. Aujourd’hui on estime en France que 16 millions de Français sont fumeurs, chiffre rapporté sur une population de 15 à 85 ans. On estime, même si ce chiffre est dur à estimer, qu’environ 400 000 personnes arrêtent de fumer chaque année pour au moins un an. Une des méthodes utilisées pour réussir ce sevrage tabagique est de consulter un hypnothérapeute qui au cours de plusieurs séances parviendra à diminuer l’addiction à la cigarette. Cette pratique dangereuse pour la santé n’est pas à négliger et doit être arrêtée dès que possible tant pour soi que pour ses proches qui subissent du tabagisme passif lorsqu’un individu autour d’eux fume.

 

L’hypnose pour les fumeurs

De nombreux patients ayant eu recours à des séances d’hypnose pour arrêter de fumer font part d’un réel succès après plusieurs séances. Pour aider un patient à arrêter sa consommation de cigarette, les hypnothérapeutes jouent sur la suggestion lors des séances pour modifier l’idée et la perception qu’une personne porte sur la cigarette. Dans la vie, un individu est fait de croyance, de rituel, qu’il est parfois difficile de perdre même si elles sont le fruit d’un comportement addictif tel que le tabagisme. Grâce à la connaissance du patient et de sa perception sur sa consommation de tabac, l’hypnothérapeute va pouvoir l’aider à se débarrasser de son addiction. Lors d’une séance d’hypnothérapie, il ne s’agit pas de chercher à stopper immédiatement la consommation de tabac, mais d’aider en douceur la personne à se débarrasser de comportement. Un entretien préalable au début de la séance permet de connaitre les habitudes de la personne, l’état de stress, les gestes liés à l’addiction, le travail déjà réalisé par les patients, la volonté d’arrêter de fumer déjà présente.

 

Des chiffres à l’appui ?

Aujourd’hui aucun chiffre en France ne permet de définir le nombre de séances d’hypnose nécessaire à l’arrêt de la cigarette. Ni même si cette médecine douce est efficace dans le sevrage du fumeur. Cependant, les résultats sont tout de même présents avec des arrêts notables toujours visibles 3 mois puis 6 mois après la dernière séance d’hypnose d’après de nombreux témoignages. Parmi les différentes méthodes proposées pour arrêter de fumer, l’hypnothérapie a de fortes chances de réussite et demande un travail sur soi important. Cependant vouloir tenter l’expérience montre une volonté d’arrêter de fumer déjà présente.

 

Que faire si l’hypnose n’est pas suffisant pour arrêter de fumer ?

L’hypnose est effectivement un moyen efficace, pour arrêter de fumer, et cela en douceur pour votre corps et votre esprit. Maintenant, cela peut malheureusement, ne pas fonctionner chez certaines personnes. Alors comment faire si vous êtes dans cette situation ? Quelle solution avez-vous, comment dire stop au tabac ? Vous devriez regarder du côté de la cigarette électronique. Si c’est le geste de fumer qui vous manque, et non le sevrage de nicotine, vous pourrez continuer à vapoter avec un eliquide ne contenant pas de nicotine. Si vous n’arrivez pas à vous sevrer de la substance et que vous ressentez des effets de manque, sachez qu’il est possible de choisir le dosage de nicotine dans les eliquides. En effet, tous les flacons ne sont pas identiques. Vous trouverez ce qu’il faut sur Kumulus Vape, mais voici comment choisir votre taux.

  • Prenez le 3 ou le 6 mg, si vous avez l’habitude de fumer moins de 10 cigarettes par jour.
  • Le dosage en 12 mg est préconisé pour les fumeurs moyens (entre 10 et 20 cigarettes)
  • Le dosage maximal de 18 mg vous concerne, si vous fumiez un paquet par jour. Si ce dernier n’est pas suffisant, vous devrez alors choisir un flacon sans nicotine et y ajouter un booster de nicotine pour avoir le bon dosage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici