Ostéopathe : Quelle différence avec un kiné ?

Lors de douleurs au dos, au cou, ou lors d’une rééducation par exemple il s’offre souvent le choix de consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe. Leurs domaines d’intervention sont différents et il est important de choisir chaque professionnel en fonction du trouble à soigner.

 

Un cadre légal

Tout d’abord il faut noter que seul le kiné intervient dans un cadre paramédical bien défini.  Il suit des études de kinésithérapie reconnues par le cadre de la santé. Sa formation lui permet d’être titulaire d’un diplôme d’État. L’ensemble des actes qu’il apprend pour mettre en œuvre plus tard se déroule selon un protocole reconnu par les professionnels de la santé. Ils agissent généralement sur ordonnance médicale et les séances sont prises en charge en partie par l’assurance maladie.

L’ostéopathie n’a pas de définition spécifique de sa spécialité en France et l’ostéopathe ne possède pas un diplôme d’État. Il est contacté directement par le patient qui n’a pas besoin d’une ordonnance médicale pour se rendre à une consultation. Les séances ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Certaines mutuelles remboursent quelques séances dans l’année. 

 

Des pratiques différentes

Le kinésithérapeute a pour but de s’attarder sur la rééducation du muscle ou d’une articulation. Son protocole est spécifique, en lien avec les recommandations du médecin qui a adressé le patient. Cela dans le but de retrouver au plus vite la fonctionnalité du membre touché. Il rentre aussi en jeu dans la rééducation ou le renforcement musculaire. Par exemple suite à une opération, pour aider les sportifs au quotidien dans la tonification de leur musculature. L’ostéopathe aborde la prise en charge de façon plus globale. Il cherche une origine au problème rencontré, qui parfois se trouve à un autre endroit du corps. Son travail est souvent complémentaire de celui du kinésithérapeute.

On ira plus facilement chez le kinésithérapeute si l’on a eu un problème lié à la pratique de disciplines sportives ou au travail, par recommandation du médecin. L’ostéopathe lui peut être utile à tout moment, sans problèmes particuliers. Là où un chiropracteur par exemple se concentrera sur la colonne vertébrale, les articulations et les muscles, l’ostéo lui s’occupe de l’intégralité du corps. On peut le voir pour faire un bilan complet afin de vérifier si les muscles ainsi que les articulations vont bien, mais aussi pour un torticolis par exemple. L’ostéopathe intervient pour les soucis plus réguliers comme un problème de dos qui est apparu au fil du temps et auquel on ne peut associer un événement déclencheur précis. 

Les techniques des ostéopathes sont principalement basées sur des thérapies manuelles d’une zone précise avec des manipulations techniques ayant pour objectif d’enlever la douleur à travers un traitement des troubles rencontrés. Si vous souhaitez régler un problème précis avec une douleur localisée, le kinésithérapeute peut être une solution adéquate, or, il vous faudra une prescription par votre médecin traitant. La prise de rendez-vous chez un ostéopathe ne nécessite cependant pas de prescription.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

To follow the best weight loss journeys, success stories and inspirational interviews with the industry's top coaches and specialists. Start changing your life today!

Plus d'articles