Est-ce que l’ostéopathie fonctionne ?

L’ostéopathie est une médecine qui est basée sur le principe selon lequel toutes les maladies corporelles et mentales peuvent être soignées par les manipulations des os et muscles du corps. Certains praticiens de la santé ont des doutes quant à la fiabilité de cette thérapie. C’est le moment de savoir si l’ostéopathie est un traitement qui fonctionne.

L’ostéopathie possède de grandes vertus thérapeutiques

Médecine manuelle généralisée depuis des décennies dans plusieurs pays, l’ostéopathie est une pratique dont la reconnaissance officielle en France est récente. Ce n’est qu’en 2002 que la thérapie par la manipulation des os a été officialisée. Si des millions de Français préfèrent ce type de traitement, c’est certainement à cause de ses vertus thérapeutiques. La médecine traditionnelle se révèle peu efficace face à certaines pathologies pour lesquelles l’ostéopathie l’est par contre. Elle considère que les différentes entités du corps humain à savoir glandes, os, muscles, peau, etc. sont indépendantes les unes des autres, chacune étant responsable d’une fonction spécifique. Ainsi, avec l’ostéopathie, il est possible de traiter les troubles digestifs, respiratoires, cardiaques, des problèmes circulatoires… Selon les ostéopathes, un individu n’est en bonne santé que lorsque l’équilibre entre ces différentes structures est effectif.

A qui s’adresse l’homéopathie ?

En France, de plus en plus de médecins orientent leurs patients vers les ostéopathes, soit pour compléter le traitement administré, soit pour apporter une solution définitive aux maux dont ils souffrent. Un traitement ostéopathique est indiqué pour les personnes qui ont des problèmes de mobilité ou qui ressentent d’atroces douleurs au niveau des os et des muscles. N’importe quel système fonctionnel peut être pris en charge par un médecin-ostéopathe. Les ostéopathes considèrent le corps dans sa globalité. Ainsi, même les cas de pathologies infectieuses et génétiques sont traités par l’ostéopathie.

La posologie ou méthode d’utilisation

Lorsque vous avez essayé une première fois l’ostéopathie avec succès, vous êtes tenté de réitérer l’expérience. Et pourtant, comme pour toute thérapie, on ne doit pas y recourir de façon abusive. Dans l’exercice de son métier, le praticien est aussi limité. Grâce à ses études dont une formation dédiée à la mobilité corporelle, à la physiologie, à la biomécanique corporelle et à l’anatomie, il développe une grande sensibilité à la palpation, ce qui rend faciles les diagnostics et les traitements. De même, considérées comme le principal outil de travail de l’ostéopathe, ses mains lui permettent d’évaluer le volume et la forme de certains organes du corps.

Les contre-indications ou les contradicteurs

Un bon ostéopathe est formé pour reconnaître les contre-indications liées à un traitement ostéopathique. Dans un premier temps, si le patient n’est pas favorable à cette technique, le praticien n’a pas le droit de l’obliger. Même si le médecin traitant du patient lui conseille un traitement ostéopathique, son consentement est obligatoire. De même, les personnes âgées dont la structure corporelle est fragile et pour les maladies systémiques qui entraînent un relâchement des tissus osseux, artériels, des ligaments, etc., un traitement ostéopathique est proscrit.

Sources scientifiques

  • osteopathie.org/contre-indications.html
  • solidarites-sante.gouv.fr
  • science-et-vie.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus d'articles